FD

En projetant Moskau einfach! (Suisse, 2020) en ouverture du festival, les Journées de Soleure ont placé les événements de 1989/1990 sous les projecteurs. Cette période charnière constitue en effet un important moment historique : la chute du bloc de l’Est, le massacre de la place Tiananmen, etc. ; en Suisse, l’initiative pour l’abolition de l’armée et bien sûr le scandale des fiches. Comment les films ont-ils « réfléchi » (à) cette époque de bouleversements ?


Raconter l’histoire - par exemple celle de Paul Grüninger

Dimanche 26 janvier 2014
17h15 - 18h30
Kino im Uferbau


(Ab)user de l’archive : enjeux et limites de la citation filmique
Vendredi 22 janvier
16h - 17h30

« No Politics, please, we’re Swiss » – Le scepticisme du jeune cinéma suisse à l’égard de la politique
Mercredi 27 janvier
16h - 17h30


Le nu intégral dans le cinéma Suisse
Samedi 26 janvier
21h–23h (film et discussion)
Cinéma Capitol


La (sur)représentation du 3e âge dans le cinéma Suisse
Dimanche 27 janvier
15h–16h
Cinéma Uferbau


Coproduction : Combien de cuisiniers gâtent-ils la sauce?
Mardi, 24 janvier
Kino im Uferbau

Les frontières entre fiction et documentaire
Mercredi, 25 janvier
Kino im Uferbau


La voie du «cinéma direct» – une solution pour le cinéma suisse?
Vendredi, 21 janvier
16h -17h30

Les émotions fortes dans le cinéma suisse
Mercredi, 26 janvier
16h - 17h30